Session RFTM « S’approprier les objets de la mobilité »

Dans le cadre des 3ème Rencontres Francophones Transport Mobilité qui auront lieu du 8 au 10 juillet 2020 à Marne-la-Vallée, Margot Abord de Chatillon (LAET), Nacime Chellig (EVS) et Hugo Montero (LAET) coordonnent une session intitulée « S’approprier les objets de la mobilité ».

Les mobilités nécessitent des techniques du corps qui souvent, voire toujours, impliquent divers objets matériels. Qu’il s’agisse de la marche, du vélo, du skateboard ou de la voiture, les modes de déplacements urbains mettent en interrelation des individus dotés de compétences diverses et des objets dans le cadre du déplacement, mais aussi hors de celui-ci : lorsqu’il faut garer une voiture, réparer un vélo ou prendre certaines précautions afin que celui-ci ne soit pas volé.

Certaines réflexions sur la relation des individus aux objets matériels ont été développées dans le cadre d’études du système automobile (Dupuy 1999)1 . L’objet-voiture se combine aux mouvements des individus dans la formation d’un hybride homme-objet (Dant 2004)2 et transforme notre relation sensorielle au monde qui nous entoure (Dawson 2017)3 ainsi que notre perception de celui-ci (Urry 2004)4.

Cette relation est aussi faite d’un aspect symbolique (notamment dans le choix des objets) et social ; la relation est une médiation qui fait de l’ensemble individu-objet un être identifiable, reconnaissable, pouvant engendrer des réactions liées à l’espace-temps parcouru. Par exemple, un individu qui tient en ses mains un appareil photo ou est vêtu d’un maillot de football voit son expérience individuelle dans un espace donné transformée. Ces aspects affectifs ou symboliques de la relation individu-objet en lien avec le mouvement ont déjà été partiellement explorés, notamment en ce qui concerne la voiture individuelle (Steg 20055; Ashmore et al. 20186). D’autres auteurs ont commencé à aborder le sujet de la relation aux objets du déplacement et du rapport affectif et sensoriel que celle-ci peut engager dans le cadre du cyclisme (Spinney 20067; Coleman 20158).

Cette session thématique a pour objectif d’approfondir et compléter ces études et d’interroger la relation individus-objets en milieu urbain lors de, et hors des, déplacements. Cette session accueille donc les propositions qui portent sur les objets de la mobilité, sur leur agentivité, les perceptions à leur égard ainsi que sur la manière dont les individus urbains s’en emparent, se les approprient ou voient leur expérience sensorielle urbaine transformée par eux, que ce soit dans le cadre du déplacement ou hors de celui-ci

Les propositions de communication sont attendues d’ici le 15 janvier 2020. Plus d’informations, et les énoncés des autres sessions (générales ou thématiques) de ces rencontres sont disponibles sur https://rftm2020.sciencesconf.org/

Mots-clé : Objets matériels, mobilités, relation individu-objets, appropriation

  1. Dupuy, Gabriel. 1999. La dépendance automobile. Paris: Economica. []
  2. Dant, Tim. 2004. ‘The Driver-Car’. Theory, Culture & Society 21 (4–5): 61–79. https://doi.org/10.1177/0263276404046061. []
  3. Dawson, Andrew. 2017. ‘Driven to Sanity: An Ethnographic Critique of the Senses in Automobilities’. The Australian Journal of Anthropology 28 (1): 3–20. https://doi.org/10.1111/taja.12168. []
  4. Urry, John. 2004. ‘The “System” of Automobility’. Theory, Culture & Society 21 (4–5): 25–39. https://doi.org/10.1177/0263276404046059. []
  5. Steg, Linda. 2005. ‘Car Use: Lust and Must. Instrumental, Symbolic and Affective Motives for Car Use’. Transportation Research Part A: Policy and Practice, Positive Utility of Travel, 39 (2): 147–62. https://doi.org/10.1016/j.tra.2004.07.001. []
  6. Ashmore, David P., Roselle Thoreau, Corina Kwami, Nicola Christie, and Nicholas A. Tyler. 2018. ‘Using Thematic Analysis to Explore Symbolism in Transport Choice across National Cultures’. Transportation, June. https://doi.org/10.1007/s11116-018-9902-7. []
  7. Spinney, Justin. 2006. ‘A Place of Sense: A Kinaesthetic Ethnography of Cyclists on Mont Ventoux’. Environment and Planning D: Society and Space 24 (5): 709–32. https://doi.org/10.1068/d66j. []
  8. Coleman, Karly A. 2015. ‘Bicycles as Objects: Identity, Attachment, and Membership Categorization Devices’. https://doi.org/10.7939/R3QV3C865. []

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.